Fotolia 71867850 XSLa Chirurgie orthopédique et traumatologique est une spécialité qui traite essentiellement des maladies des articulations, os, tendons, ligaments et nerfs des membres. Elle intervient le plus souvent pour prendre en charge les traumatismes notamment sportifs, et les maladies dégénératives comme l’arthrose.

La récupération rapide et la chirurgie ambulatoire en orthopédie

Le concept de Récupération Rapide Après Chirurgie (RRAC) est un ensemble de techniques conduisant au final à une diminution de la durée d’hospitalisation mais surtout à un retour rapide de la fonction et de l’état général. Ainsi le chirurgien privilégiera des voies d’abord mini-invasives, des techniques arthroscopiques, la non utilisation de garrot sur les membres pour faciliter le réveil musculaire et permettre l’absence de mise en place de redons pour un lever plus rapide voire le jour même y compris pour des interventions majeures telles que la mise en place de prothèse totale de hanche ou du genou.

Ces modifications chirurgicales sont accompagnées de modifications de l’anesthésie avec le recours à une analgésie multimodale efficace dans la limitation des douleurs post opératoires.

Ainsi le chirurgien va infiltrer de produit anesthésique local la zone opératoire en profondeur avant de refermer et l’anesthésiste va compléter son anesthésie par l’infiltration du nerf de façon à obtenir un réveil douloureux maitrisé sans limiter les possibilités musculaires. L’anesthésiste va également faire en sorte de limiter par la prescription de médicaments adaptés le saignement peropératoire (ce qui limitera l’anémie et la fatigue post opératoire) de même que les effets secondaires tels que nausées vomissements…. Vous serez donc plus « en forme » et prêt à vous lever, faire de la rééducation et repartir dans les meilleurs délais …

Pour les interventions plus simples, l’ensemble de cette prise en charge est maintenant courante en ambulatoire (sur la journée) voir jugée parfois obligatoire par les tutelles (quand elle n’est pas contre indiquée) pour certaines interventions (canal carpien et chirurgie de la main en général, arthroscopie du genou…). Elle est maintenant possible en une seule journée pour des interventions plus lourdes telles que ligamentoplasties du genou, transposition de tubérosité tibiale, arthroscopie de l’épaule, chirurgie complexe du pied … l’expertise de certaines équipes du groupe permet de l’étendre à des interventions majeures.

N’hésitez pas à interroger vos praticiens pour tout renseignement complémentaire.

La prothèse de hanche par voie antérieure mini-invasive

La plupart des arthroses et nécroses de l’articulation de la hanche qui justifient d’une prothèse peuvent bénéficier de cette technique.

Une prothèse de hanche mise en place par voie postérieure nécessite une section musculo tendineuse qui est ensuite réparée en fin d’intervention mais crée initialement une potentielle faiblesse les 2 premiers mois. La fréquence de ces inconvénients a cependant été nettement diminuée depuis quelques années par l’utilisation de nouveaux implants (cotyle double mobilité et tête fémorale prothétique de grand diamètre).

Une prothèse mise en place par voie antérieure mini-invasive ne nécessite aucune section. Ceci explique des suites opératoires immédiates souvent plus simples et une récupération souvent plus rapide dans les 48 premières heures et des précautions gestuelles moindres dans les 2 premiers mois.

        Objectif de l’intervention

Il s’agit de mettre en place la prothèse par un espace très réduit en s’immisçant dans l’intervalle entre deux muscles ; ceci avec des instruments spécialement adaptés.

Tous les modèles de prothèse totale de hanche même les plus récents peuvent bénéficier de cette technique.

        Intérêt de cette technique

L’absence de section musculaire permet d’espérer une diminution des risques de luxations en post opératoire.

La prothèse de hanche par voie postérieure mini-invasive

La voie postérieure mini-invasive et une technique qui a prouvé son efficacité. Associée aux avancées de la RAAC (Récupération Rapide après Chirurgie) et de l’amélioration des implants, ils s’agit d’une technique présentant d’excellents résultats à long terme.

Chacune de ces voies d’abord a ses avantages et ses inconvénients, ses bénéfices et ses risques… votre chirurgien maitrise l’une ou l’autre de ces voies d’abord voire les deux et sera à même de vous informer de l’intérêt pour votre cas personnel de l’une ou l’autre de ces voies. N’hésitez pas à lui poser vos questions.

map_mco

Centre MCO Côte d’Opale

Route de Desvres BP 906
62222 Boulogne sur Mer
Tél: 03.21.99.11.11
Voir le site